Qianjiang Motor

logo qj

Présentation de Qianjiang


Qianjiang (QJ) est basé dans la ville de Wenling, une ville cotière dans la province du Zhejiang.A l'origine c'était une entreprise d'état, dont l'actionnaire majoritaire était la mairie de Wenling. L'autre actionnaire est la compagnie malaise Gold Lion Steel. Qianjiang est coté à la bourse de Shenzhen.

La création de l'entreprise a necessité un investissemement de 26 millions d'euros, la surface de l'usine occupe 130 000 m carrés, la capacité annuelle est de 1,5 millions d'unités. Actuellement les ventes de Qianjiang comptent pour un peu plus de 1 million. Qianjiang exporte sa production de motos et scooters chinois en Europe et aux USA, et dans le sud est asiatique. Aux USA, Qianjiang exporte principalement des tondeuses à gazon. En Europe à l'instar de Zongshen, Qianjiang fabrique en OEM des motos et scooters chinois sous la marque Generic, CPI. Un gros distributeur de Qianjiang en Europe est Keeway, une entreprise hongroise que vous pouvez croiser lors du salon du deux-roues à Paris. Qianjiang travaille avec l'allemand TUV pour l'homologation de ses produits.

Qianjiang acquière Benelli en 2005

Qianjiang développe ses parts de marché sur deux fronts, en Chine et à l'étranger dans 39 pays : aux USA et en Europe mais aussi au Moyen Orient. Qianjiang Motor Group se hisse à la 47ème place dans le classement des 500 plus importantes industries mécaniques. En 2005, Qianjiang Motor Group a ouvert un filiale en Europe (Europe QJ srl), en fait il s'agit du rachat de la marque mythique italienne Benelli. Ce rachat permet à Qianjiang Motor Group de lui apporter une marque et un savoir faire dans les moto de grosse cylindrée. Jusqu'ici, Qianjiang Motor Group ne savait produire que de deux-roues de cylindrée inférieure à 250cm3.

Qianjiang Motor Group Benelli
Logo de Benelli

Moto Qianjiang chinoise mais outils étrangers

Comme beaucoup d'industrie lourde en Chine, Qianjiang Motor Group a acheté beaucoup de centre d'usinage aux Allemands, de fours pour les traitements thermiques, de machine pour tailler les engrenages (Suisse). Pour la peinture, ce sont des machines japonaises, des équipements de métrologies. Un pas dans l'injection électronique. Qianjiang Motor Group a pris une part du capital de FAI, un fabricant chinois de système d'injection basé à Hangzhou, chef lieu de la province du Zhejiang. A ma connaisance c'est la seule entreprise purement chinoise à fabriquer des système d'injectio, qui lus est, des systèmes d'injection pour petites cylindrée. Qianjiang Motor Group espère ainsi fournir d'autres constructeurs de motos, et dans un premier temps fournisseur exclusif (avec 17 millions de deux roues fabriqué, c'est le jackpot que Qianjiang Motor Group espère remporter).

Donc avec le rachat de Benelli, Qianjiang Motor Group va pouvoir vendre des gros cubes, et par la même occasion acquérir un savoir faire, en l'occurence d'une marque italienne. Pour anecdote, Qianjiang avait aussi approché Voxan, marque de moto française bien connue en France, mais finalement a choisi d'acheter Benelli, qui dispose d'une notoriété plus grande.


0 Commentaires

Leave a Comment

Name*
E-mail*
Website